Colloque du 17 avril : l'art peut-il vivre sans le marché de l'art ?

“ L’art peut-il vivre sans le marché de l’art ? ”

Colloque organisé par l’Académie des beaux-arts et le Conseil des ventes, mercredi 17 avril 2019 à l’Institut de France, Auditorium André et Liliane Bettencourt, de 8h30 à 17h30.

Retransmission en direct sur www.drouotonline.com

L’Académie des beaux-arts et le Conseil des ventes ont convié d’éminents représentants du monde des arts à une journée de réflexion sur la place de l’œuvre dans un monde de l’art en pleine transformation.

Organisé dans le cadre historique et prestigieux du 23 quai Conti, le colloque confrontera l’œuvre d’art au marché de l’art puis au monde, et observera l’impact de l’internationalisation, des nouveaux prescripteurs et des media sociaux sur la valorisation des œuvres.

 

Le colloque sera ouvert à 9 heures par Laurent Petitgirard, secrétaire perpétuel de l’Académie des beaux-arts et Catherine Chadelat, présidente du Conseil des ventes.

L’œuvre à l’épreuve du marché (9h30-13h)

Les deux sessions du matin seront consacrées à la place de l’œuvre d’art dans le marché de l’art. Le marché de l’art a connu une croissance exponentielle lors des dernières décennies, notamment sous l’influence conjuguée de nouveaux critères de vogue et l’émergence de nouveaux prescripteurs. En 2018, les ventes d’art aux enchères ont atteint 27 milliards d’euros*.

Panel 1- La valeur artistique et le prix

Panel 2- Le marché et les nouveaux prescripteurs

 

L’œuvre d’art à l’épreuve du monde (14h30-17h30)

Les deux sessions de l’après-midi seront consacrées à la place de l’art dans le monde. Depuis une dizaine d’années, le montant total des ventes d’art adjugées a plus que doublé, dans un marché mondial dominé par quatre maisons d’enchères chinoises, trois américaines, deux britanniques et une canadienne. Parallèlement, les œuvres bénéficient d’une exposition grandissante sous l’influence des media en ligne et des réseaux sociaux ainsi que de l’internationalisation des styles de vie et des circuits économiques et financiers.

Panel 3- L’itinérance de l’œuvre d’art

Panel 4- Les circuits du savoir

Christophe Leribault, conservateur général et directeur du Petit Palais, viendra conclure la journée et apporter son regard de conservateur de musée (17h30).

Le Ministre de la Culture Franck Riester clôturera le colloque.

Le communiqué de presse avec le détail du programme