Comment devenir commissaire priseur

Pour exercer la profession de commissaire-priseur, deux voies sont possibles :

 - La voie universitaire :
L’accès externe. Il faut être titulaire d’un diplôme universitaire en droit et d’un diplôme d’histoire de l’art, tous deux de niveau bac + 3, pour pouvoir se présenter à l’examen d’accès au stage de commissaire-priseur. Les épreuves, écrites sont d’ordre juridique et artistique, avec une admissibilité pour les épreuves orales qui comportent également de la gestion et comptabilité ainsi qu’une épreuve d’anglais. 
>> Télécharger le fichier Accès Externe

En cas de succès cet examen débouche sur un stage rémunéré de 2 ans dans une maison de ventes et une étude de commissaire-priseur judiciaire. Un test de connaissances est effectué en fin de première année. Le Certificat de bon accomplissement du stage est délivré après un examen qui intervient en fin de 2e année de stage

 - La voie professionnelle :
Après 7 ans d'activité comme clerc ou salarié au sein d'un opérateur de ventes volontaires, il est possible de passer un examen d'aptitude pour devenir commissaire-priseur volontaire.
>> Télécharger le fichier Accès Clercs
 
Un cas particulier concerne les ressortissants de l’U.E. Il faut être titulaire d’un diplôme post-secondaire d’une durée d’au moins un an. Les candidats doivent avoir un an d’expérience de direction des ventes à temps complet dans les 10 années précédant le passage de l’examen.
>> Télécharger le fichier Accès Ressortissants

Les ventes judiciaires sont effectuées par les commissaires-priseurs judiciaires et à compter du 1er juillet 2022 par les commissaires de justice. Pour effectuer des ventes judiciaires, il est nécessaire d’être admis à l’examen d’aptitude judiciaire qui comporte 3 épreuves orales de 30 minutes sur la réglementation professionnelle, la pratique des ventes et le droit. L’accès à l’examen judiciaire concerne les candidats qui ont déjà obtenu soit le certificat de bon accomplissement du stage, soit le diplôme de commissaire-priseur volontaire via l’examen des clercs ou des dirigeants de sociétés.
>> Télécharger le fichier Accès Judiciaire
 
A partir du 1er juillet 2022, les commissaires-priseurs judiciaires qui souhaitent devenir commissaire de justice devront suivre une formation qui validera la passerelle vers cette nouvelle profession.