Compte rendu de la réunion du 21 janvier 2021

  1. Enquête sur « Les maisons de ventes et les ventes électroniques

La société Harris Interactive a présenté les résultats de l’enquête sur les ventes numériques qu’elle a réalisée à la demande du Conseil des ventes en décembre 2020, en soulignant la bonne représentativité des réponses reçues (220). L’enquête confirme que les maisons de ventes sont déjà bien impliquées dans le numérique et que les pratiques numériques (gestion de site Internet, présence sur les réseaux sociaux, usage des plateformes d’enchères…) sont bien développées. Certaines maisons de ventes travaillent d’ailleurs à intensifier les ventes totalement dématérialisées.

Des freins demeurent cependant : la vente numérique paraît chronophage et augmente le risque d’impayés.

La formation au numérique doit être renforcée et la réflexion poursuivie, notamment quant à la manière d’utiliser les ventes en ligne pour amener de nouveaux clients. Une communication de l’enquête aux OVV est prévue et une synthèse sera proposée au public.

 

  1. Présentation des « Recommandations sur les ventes numériques »

Le Groupe « Marché » du Conseil des ventes a formulé un certain nombre de recommandations sur les ventes numériques à destination des maisons de ventes. Ces recommandations seront présentées sur le site du Conseil.

 

  1. Présentation de la mission sur l’expertise dans les ventes numériques confiée à Frédéric Castaing

La mission ayant pour objet « l’expertise et les ventes en ligne » dont l’objectif final est de proposer des recommandations aux OVV et aux compagnies d’experts a été présentée au Conseil. Son rapport comprendra quatre parties : rappel du socle réglementaire et déontologique ; premiers constats sur les ventes en ligne au rapport de l’expertise ; recommandations pour les OVV ; recommandations pour les experts.

La question du statut de l’expert indépendant par rapport à l’expert salarié, couramment appelé « spécialiste », fera l’objet de débats ultérieurs.

 

  1. Point d’information sur la refonte du Recueil des obligations déontologiques

Le président du Groupe Déontologie présente la nouvelle version du recueil des obligations déontologiques des OVV qui deviendra un « Code de déontologie des opérateurs de ventes aux enchères publiques volontaires et des commissaires-priseurs ».  Les dispositions relatives à l’intervention de l’expert seront précisées ultérieurement, après que les conclusions de la mission « l’expertise et les vente en lignes » aient été rendes.

 

  1. Questions diverses

Une note de répartition des réclamations adressées au Conseil est présentée : il en ressort notamment que le Conseil est destinataire d’environ 500 réclamations par an.

Le Conseil valide le choix du prestataire qui sera chargé d’assister le Conseil pour l’élaboration du bilan des enchères 2020.