Le commissaire priseur m'informe que certains des lots que je lui avais confiés ne peuvent plus être vendus, faute d'intérêt des acheteurs. Il me demande de les récupérer rapidement faute de quoi des frais de gardiennage me seront imputés. Puis je aban

Question du 28 Septembre 2018
Le commissaire priseur m'informe que certains des lots que je lui avais confiés ne peuvent plus être vendus, faute d'intérêt des acheteurs. Il me demande de les récupérer rapidement faute de quoi des frais de gardiennage me seront imputés. Puis je abandonner ces biens et lui demander de les donner gratuitement ?

Réponse du 15 Octobre 2019
Les opérateurs de ventes volontaires prévoient habituellement dans leurs conditions générales de vente et/ou dans le mandat de vente le sort des objets invendus et les modalités de leur récupération. Il n'existe pas de « droit à l'abandon » des objets confiés. En conséquence, il vous revient de vous rapprocher de l'OVV pour vous accorder sur un éventuel abandon" et l'éventuelle annulation des frais de gardiennage. "