Les ventes totalement dématérialisées en Art et objets de collection

Le présent point d’actualité valide et complète celui fait il y a un mois lors du Conseil du 11 novembre 2020.

Les ventes Online en « Art et objets de collection » vont progresser de 2019 à 2020, tant en valeur absolue qu’en pourcentage du total des ventes.

Quatre raisons principales :

  • Le premier OVV en ventes entièrement dématérialisées dans ce secteur, International Wine auction, spécialisé dans les ventes de vins, a confirmé sa prévision de montant de ventes pour 2020 un montant équivalent (18 M€) à celui réalisé en 2019, avec une progression du nombre de lots vendus (90000 en 2020, contre 83000 en 2019). Selon cette société, le nombre de vacations organisées est assez stable (40 en 2020 contre 42 en 2019), le nombre prévisionnel de flacons vendus sera stable (170000), il y a davantage de nouveaux acheteurs, notamment étrangers (exprimés en valeur, ils représentent 53 % du montant des ventes, contre 47 % en 2019 venant de 50 pays).
  • L’arrivée de Christie’s sur ce mode de vente aux enchères en France.
  • Le développement des ventes Online en 2020 de Sotheby’s, Millon7 et Aguttes.
  • L’effet Covid-19, avec le report de quelques ventes en salle vers des ventes Online.

 

Hors International Wine Auction, le produit des ventes Online des 12 principaux OVV actifs8 dans les 244 ventes totalement dématérialisées dépassait 39 M€ frais inclus (soit environ 30 M€ hors frais) au 5 décembre 2020. Cumulé aux 18 M€ d’International Wine Auction, le produit total des ventes totalement dématérialisées devrait dépasser 50 M€ hors frais en France en 2020, soit, comparé au 35 M€ de 2019, une progression d’au moins 40 %.

Quelques 32000 lots ont été vendus (hors International Wine Auction) depuis janvier 2020 :

  • Le taux d’invendu de l’ordre de 34 %, exprimé en nombre de lots vendus rapport au nombre de lots présentés, reste stable par rapport au dernier point de novembre, équivalent au taux moyen observé dans les ventes aux enchères d’art les années précédentes. Mais ce taux masque de fortes disparités entre OVV, puisqu’il varie de 5 % à 62 %.
  • Le prix moyen de vente de 1230 € par lot vendu (qui masque de très grands écarts, allant de 61 € à plus de 12000 € selon les OVV. Christie’s et Sotheby’s tirent le prix moyen vers le haut).
  • Une des nouveautés de 2020 est que des OVV ont commencé à proposer des ventes de collection en ventes dématérialisées. On notera ainsi, par exemple :
    • Collection Edmond Cormier-Thierry-Delanoue (1879-1960) chez Christie’s
    • Hommage à Arp - Collection Greta Stroch chez Christie’s
    • Passion d'un choix historique d’une prestigieuse collection, chez Pierre Bergé & Associés
    • Collection Neumann-Hug – Bauhaus : une Inspiration, chez Sotheby’s
    • Collection Jeanne Moreau, chez Artcurial
  • Les ventes entièrement dématérialisées concernent désormais toutes les spécialités : vente en grand nombre de biens à valeur unitaire faible (ex : Collectoys, prix moyen du lot vendu de 61 €), nombreuses ventes dans toutes les spécialités possibles (ex : Millon, prix moyen vendu de 435 €), ventes ciblées sur des biens facilement identifiables et pour lesquelles les marques lorsqu’elles sont connues sont des éléments de réassurance pour les enchérisseurs (ex : joaillerie et montres, accessoires de mode ; Artcurial, Tajan), vente de biens de valeur plus élevée (Christie’s, prix moyen vendu de 11 K€ ; Sotheby’s, prix moyen vendu de 12 K€)…

 

7 En 2019, Millon faisait 95 % de ses ventes Online via son site dédié Artprecium. En 2020, Artprecium reste le principal site dédié aux ventes Online.
8 Christie’s ; Sotheby’s ; Artcurial ; Aguttes ; Millon ; Pierre Bergé & associés ; Piasa ; Rossini ; Collectoys ; Tajan, Drouot Estimations, Ader.