Forte croissance en 2019 en France des ventes aux enchères millionnaires en "Art et objets de collection"

François-Xavier Lalanne
Rhinocrétaire, pièce unique, 1991
Sotheby’s, 23&24 octobre 2019
4,6 M€ (hors frais)
©Sotheby’s/ArtdigitalStudio

En 2019, 38 % de ventes millionnaires en plus qu’en 2018 et un montant de vente supérieur de 52 % à celui de 2018.

Le montant cumulé des 124 lots millionnaires (lots adjugés plus de 1 M€ frais inclus) en 2019 est de 347,5 M€ contre 90 lots millionnaires en 2018 (pour un montant de 228,5 M€) .

Ceci représente une hausse de 38 % du nombre de lots millionnaires par rapport à 2018 et une forte progression (+ 52 %) en montants de ventes en 2019 par rapport à 2018.

Il est rappelé qu’en 2018, les 228,5M€ de ventes millionnaires d’œuvres d’art représentaient 14 % du montant total des ventes aux enchères du secteur « Art et objets de collection » en France (en 2017, 16 %). Ces 124 lots millionnaires ont été adjugés par 19 maisons de vente (contre 20 en 2018).

Rapporté au montant total des ventes millionnaires (soit 347,5 M€), les lots relevant de la spécialité « Art contemporain » représentent toujours la 1ere catégorie (41 % des lots millionnaires ; contre 31,6 % des lots millionnaires en 2018 et 55 % en 2017). Cette spécialité phare reste donc déterminante dans le montant total des enchères d’art en France.

La 2eme catégorie (21 %) est, cette année, celle de l’art ancien.

Provenance des lots millionnaires vendus en 2019  : 61 % des lots millionnaires vendus proviennent de France (collections françaises ou œuvre isolée vendue par un français). Cette part est un peu plus importante qu’en 2018      (53 %). Cela signifie a contrario que près de 40 % des lots millionnaires vendus aux enchères à Paris sont issus de collections étrangères (Union européenne ou hors Union européenne). La dynamique des ventes aux enchères de la France repose donc aussi sur ces lots en provenance de l’étranger.

Consulter la note de synthèse détaillée